Quest For Spirita

Bienvenu Aventurirers, ici, vos choix détermineront l'avenir de ce monde.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le commencement

Aller en bas 
AuteurMessage
Évanima
Être Éthéré (Admin)
avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Le commencement   Mar 19 Sep - 18:56

Au commencement, le continent ne formait qu’un royaume nommer Calisto, là habitait une race appelé les Être. Une paix durable régna pendant plusieurs siècle. Tous vivaient prospèrent dans Spirita la Magnifique, cité des cieux. À cette époque, nul ne connaissait la douleur, le mal, la tristesse, l’amertume et la mort. Les sourires abondaient, les vivres ne manquaient jamais et la peur n’existait tout simplement pas. Tous étaient bénis de la santé, de l’immortalité et du don de la magie qui ne servait qu’à amuser les enfants. Ce fut l’Époque d’Or.

Cependant plus le temps passait, plus les Êtres commençait à remarquer des différences entre eux, comment certaine affinité et certaine différence avec tel ou tel individu. Les Êtres commencèrent à se diviser et à se regrouper avec les être qui leur ressemblaient le plus. Cette division donnèrent naissance à des conflit entre groupe. Ils décidèrent donc de tenir un conseil afin de trouver une solution. Cependant, ce conseil n’amena que son lot de discorde. C’est alors qu’un Êtres connu sous le nom de Maurre proposa de séparer le continent en morceau équitable où tout les groupe pourraient vivre selon leurs bons désires. Tous trouvèrent l’idée formidable, tous sauf quelques Êtres qui trouvait cette idée de séparer ainsi le monde de mauvais augure. Les groupes se divisèrent donc et tous quitta Spirita la Magnifique. Seul quelques uns des Êtres qui s’étaient opposer à cette idée de Maurre restèrent habiter cette cité vide, berceau de la vie.

Le temps passa, et plus le temps passa, plus les Être commencèrent à se différentier les uns des autres. Dans les plaines, sous la villes de Spirita, au centre du continent, s’était installé un petit groupe. Les Êtres de ce groupe devinrent grand et majestueux, portant dans leur dos une paire de magnifique ailes blanches. Ils s’appelèrent les Anges et construirent de magnifiques villes à l’image de Spirita. Le climat doux et prospère de leur territoire leur permis de se verser dans la science et la connaissance.

À l’ouest des Anges, se trouvait un groupe d’Être qui décidèrent de se séparé en plus petits groupes. Lors corps se transformèrent afin de mieux s’adapté aux marais et aux forêt qui formaient leur territoires. Ils prirent des formes plus sauvages, ressemblant vaguement à des animaux. Le lieu de leur résidence étant plus rigoureux, ils durent se battrent pour survivre, traversant des périodes de disettes, cela les renfonça énormément mais les empêchant de se développer dans la voix de la science. Vivants dans des huttes suspendus dans les arbres et se servant de plante pour se soigner, ils passèrent pour des barbares au autres races. Ils se nommèrent les Bêtes.

À l’est, dans les montagnes à piques, s’installa un petit groupe d’Êtres rusé. Leur corps se transformèrent, donnant de fières et puissantes créatures d’une beauté à rivaliser celle des anges. Ces robustes être décidèrent de se nommer Démons et ils aimaient particulièrement le gain et la richesse, aussi, ils bâtirent des cités et des forteresses afin de rivaliser la grandeur de Spirita.

Au sud s’installèrent un petit groupe d’être. Leur corps ne changea pas particulièrement mais leur esprits ,eux, se transformèrent du tout au tout. Ils se fondèrent bientôt une société régie par un code et des lois, afin d’empêché des crimes d’être commis. Leur ville construites près des oasis dans le désert aride ne prit aucune cité pour exemple, ils désiraient par dessus tout être unique. Ils se nommèrent les hommes.

Finalement, ceux qui restèrent en Spirita ne subirent qu’un seul changement majeur. Après le départ des autres Êtres de ce sanctuaire, la magie accumuler dans la cité n’avait plus beaucoup de réceptacle et se condensa dans la centaine d’Êtres qui restaient, de sorte que leur corps disparurent, cependant, ils gardèrent une forme visible et tangible, un corps fait de magie et d’âme pure. Constatant leur changements, ils choisirent de se nommer les Être Éthéré

Cependant, plusieurs peuples éprouvèrent d’immenses difficulté et la peur fit son apparition. La peur de la maladie, la peur de la solitude, la peur de son prochain, la peur de tout perdre, la peur de la mort…. Les peuples décidèrent donc de tenir conseil une fois de plus en Spirita. Tous prirent place dans le parlement, observant son voisin avec curiosité et appréhension. Puis un Ange se leva, et cet Ange n’était nul autre que Maurre. Il prit la parole avec une voix enchanteresse et mélodieuse. Il se lança dans un discourt passionner comme quoi, les Anges était LA civilisation qui détenait le savoir et que les autres aurait dû modeler leur peuples à l’heure effigie afin de vivre heureux. Après tout, les Anges n’avaient-ils pas tout? Ils étaient beau, intelligent, savant, ils ne connaissaient point la maladie, la peine, la douleur et la mort. Les peuples s’indignèrent et tous commencèrent à clamer leur supériorité. Finalement, tout les peuples quittèrent en colère, se jurant bien de prouver leur supériorité à son voisin, et les Être Éthéré regardèrent se funeste présage tristement.

Des guerres éclatèrent, apportant mort et désolation sur leur passage. Cependant, ce fut les Anges qui gagnèrent le plus de terrain grâce à leur savoir et le Grand Conseil décidèrent de porter un dernier coups aux autres peuples afin de leur prouver que eux seul avait raison. Maurre, président du conseil, proposa, grâce à l’heure savoir, de créé un Golem magique afin d’écraser les armés ennemis. Plusieurs s’opposèrent à se projet insensé et ces Anges quittèrent les cités, ils se dirigèrent vers le nord et se nommèrent les Anges Déchus, leur ailes prenant une teinte grises ou noire. Les Anges créèrent le Golem et le nommèrent Galuk. Ils l’envoyèrent écraser la résistance des autres peuples, mais Galuk appris en observant. Il ne désira pas être contrôler et se retourna contre ses créateur. Pendant plusieurs décennies, il détruit systématiquement tout ce qu’il rencontra et personne ne parvenait à le maîtriser. Finalement tous se tournèrent vers les Êtres Éthérés afin de leur venir en aide. Ils acceptèrent et ce mirent au travail. Ils passèrent de long moment dans l’Éther, le fleuve des âme et de la magie, afin de parvenir à une solution. Ils trouvèrent finalement la réponse, ils allèrent emprisonné l’essence de vie du golem dans un ou des objets. Il décidèrent de l’enfermer dans trois amulettes portant en leur centre, une pierre qui brillait de tout les reflets du monde qu’ils cacheraient. De cette façon, personne ne pourrait utiliser les trois objets pour contrôler le golem. Cependant Galuk eu vent du complot contre lui et se rendit en Spirita. Il réduit la cité en ruine mais les Êtres Éthérés lui opposèrent une féroce résistances. Leur corps sacrifier pour défendre leur cité chérie enrobèrent le Golem, formant une pierre magique autour du monstre. Les trois porteur d’amulettes lui retirèrent son essence de vie afin que même si il parvint à se libéré de la pierre rouge écarlate qu’y l’entourait, il ne pourrait plus faire de mal sans avoir peur de représailles. Ils cachèrent une amulette en un lieu que seul eux connaissait, l’autre fut voler par un homme et perdu à jamais et la dernière resta entre les mains d’un Être Éthéré

Malheureusement, cette terrible épreuve coûta la vie à plusieurs et les peuples se trouvèrent diminuer, surtout les Êtres Éthérés qui n’étaient plus que trois.

Mais lentement et sûrement , les peuples regagnèrent de la puissance et la guerre recommençait à gronder et personne n’avait oublier le puissance destructrice de Galuk le Golem. Afin de protéger le monde d’un autre désastres, les Êtres Éthérés firent disparaître Spirita, lieu de repos éternel du géant, enfermer dans la pierre d’âme, son tombeau. Et eux même disparurent pour n’être plus jamais revu qu’à de rares occasions. Sur eu reposait le secret du nouvel emplacement de Spirita et Galuk, et ils devraient tout tenter afin de protéger les races d’eux mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quest-for-spirita.heavenforum.com
 
Le commencement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quest For Spirita :: Histoire :: Histoire-
Sauter vers: